Accueil

Kunstraum Alexander BürkleRudolf de Crignis

Adresse

Robert-Bunsen-Straße 5
79108 Freiburg
Allemagne

Mardi-Vendredi 11–17h
Dimanche 11–17h

Entrée libre

Rudolf de Crignis

La première surprise est d'apprendre que tout au long de sa vie le Suisse Rudolf de Crignis ne s'est pas intéressé à la couleur. Elle lui servait exclusivement de catalysateur, aussi bien pour ses séries d'œuvres bleu ultramer que pour celles de couleur grise. Formulé autrement, la couleur n'était qu'un moyen de rendre visibles dans la peinture la lumière et l'espace. Des apparitions liées à l'application particulière de la peinture. De Crignis appliquait en effet la peinture sous forme de couches à effet lasurant, alternativement horizontales et verticales, au moyen d'un pinceau très fin sur une toile soigneusement recouverte au préalable de craie blanche. Il est presque impropre de parler d'application de peinture dans ce processus de longue haleine de production d'image où la peinture a été à vrai dire plus retirée de la toile qu'appliquée. On ne s'étonnera donc pas que de Crignis ait lui-même une fois décrit son travail artistique comme un «enlèvement de couleur». C'est en effet grâce à la réduction constante qu'a pu être obtenue cette haute transparence des différentes couches qui permet à son tour à la lumière dans l'espace d'exposition de pénétrer dans les pigments afin, grâce à elle, d'être reflétée sur la surface.

L'observateur joue au final un rôle décisif dans l'exploration intense de la couleur par de Crignis : en tant qu'individu doté de la vision et capable de percevoir par le sens, il est activement sollicité pour découvrir la lumière et l'espace dans l'image – grâce à une seule couleur.

Rudolf de Crignis est né en 1948 à Winterthur (CH); décédé 2006 à New York.